"GREEN WEDDING" -  Étape 3 - Choisir ses déplacements

18 décembre 2018

Parmi les décisions prises pour l’organisation de son mariage, celle du choix des déplacements a un impact écologique quantifiable. Comment réduire l’emprunte carbone de son mariage sans contraindre ses invités à chambouler leurs habitudes et/ ou leur autonomie ?

Solution n°1 : Limiter son périmètre de déplacements.

 

Si la mairie où est célébré le mariage civil est - sauf cas particulier -  celle de résidence des futur.es marié.es, les autres lieux de célébration n’ont pas d’obligations légales particulières et peuvent se situer à l’autre bout de la map monde si c'est le souhait des futur.es marié.es !

 

Vous vous en doutez bien, ce n’est pas ce que l’on défend dans cet article. Nous vous invitons ici à réfléchir à réduire vos déplacements et ceux de vos convives, aussi bien en terme de quantités qu'en terme de distances.

Nos solutions :

Évitez de cumuler les différents lieux de réceptions ; privilégiez le choix d’un lieu mettant à disposition plusieurs espaces vous permettant ainsi d’organiser une cérémonie laïque (si besoin), le vin d’honneur et le repas. En plus de faire du bien à la planète vous soulagerez considérablement votre porte-monnaie !

 

Avant vos premières recherches, imposez-vous une distance à ne pas dépasser entre la mairie et votre lieu de réception. Cela vous évitera la mauvaise surprise d'un coups de cœurs pour une salle qui se trouverait  finalement à l’autre bout de la région voisine.

Solution n°2 : Des logements à proximité.

 

Pour faire durer le plaisir, certain.es marié.es organisent un brunch le lendemain du mariage. S’il est traditionnellement organisé chez les parents des marié.es, il arrive qu’il ait lieu à la salle où s’est tenue la journée du mariage.

 

Cela suggère alors de la part des invités de refaire le trajet une seconde fois, ce qui n’est pas pour plaire au porte-monnaie de tout le monde, et encore moins à notre planète.

Pourquoi ne pas proposer à vos invités qui sont conviés au brunch du lendemain du mariage de dormir sur place ? De nombreuses salles disposent d’hébergements sur place ou à proximité. En plus de faciliter l’organisation du lendemain, cela permet à vos proches de profiter de la fête sans risquer de reprendre la route.

Solution n°3 : Un véhicule a partager.

 

Et si vous proposiez à vos invités de partager leurs véhicules ? Le co-voiturage est devenu une habitude de déplacement qui permet, en plus de limiter son emprunte carbone, de faire de nouvelles rencontres. Pourquoi ne pas inviter vos convives sur une plateforme de co-voiturage privée telle que CovEvent pour qu’ils s’organisent entre eux sans prise de tête ?

Vous souhaitez prendre les choses en main et décharger vos convives de la corvée du GPS ? 

 

Proposez-leur un mode de transport collectif ! Le bus est idéal pour ça. En plus de réduire le gaspillage d’énergie vous éviterez les retards des un.es et des autres aux différentes étapes de votre mariage. 

Et tout ça, dans la joie et la bonne humeur !

Consommer mieux n’est pas l’apanage des gens aisés. Cela suggère des concessions qui font faire des économies !

By @UnePincéeDamour -

Wedding planner Lille

logo.png
Ziwa.png